Administration de l'Enseignement et des Etudiants

Règlement des mémoires - travaux de fin de second cycle
(Conseil d'Administration du 20 mai 1998) 


Au sens du présent règlement, il y a lieu d'entendre par "mémoire", le travail de fin d'études prescrit pour l'obtention du diplôme.

Par la réalisation d'un mémoire, l'étudiant doit montrer son aptitude à se servir de l'acquis constitué au cours de ses études dans le cadre d'une recherche personnelle et rigoureuse portant sur un sujet limité. C'est une entreprise de conception et non une simple compilation. L'étudiant y fera preuve de sens critique et d'esprit de synthèse.

Le Conseil d'administration décide :

Article 1. : L'étudiant doit avoir déposé son projet de mémoire pour la date affichée par chaque Faculté. Si elle approuve le projet, l'instance compétente avalise le choix du promoteur ou, le cas échéant, en désigne un. Cette procédure doit être close au plus tard le 30 novembre de l'année de l'épreuve.

Article 2. : Le Comité de lecture, composé du promoteur et de deux lecteurs au moins, est constitué dans le courant du premier semestre de l'année de l'épreuve. Sa composition est avalisée par l'instance compétente. Ce Comité ne peut comporter une majorité de personnes appartenant au même service. En principe ses membres sont docteurs. Les lecteurs étrangers à l'Institution jouiront d'une expertise notoire dans le domaine abordé.

Article 3 : Le promoteur, membre du corps académique ou docteur ou agrégé de l'enseignement supérieur, conseille l'étudiant, le suit tout au long de son travail, l'aide à en dégager le plan et le fil conducteur et l'introduit auprès de certaines personnes ressources. Il donne un avis sur un texte préliminaire éventuel.

Article 4 : La défense est orale et publique; les membres du Comité de lecture sont tenus d'y participer. La durée totale de l'épreuve ne peut excéder une heure.

Article 5 : Dans les notes de l'année, le mémoire n'interviendra pas pour plus de 40% des points attribués à l'ensemble de l'épreuve.

Article 6 : La qualité d'un mémoire n'étant pas liée à son volume, le travail ne devrait pas excéder 100 pages, annexes non comprises.

Article 7 : Dans le respect du présent règlement, chaque Faculté reste libre d'organiser les modalités d'application de celui-ci.

Article 8 : Le mémoire faisant partie de l'épreuve, le règlement en vigueur pour les examens est d'application.

Article 9 : Le présent règlement sera d'application à partir de l'année académique 2004-2005.

 


Université de Liège | Administration de l'Enseignement et des Etudiants | Programme des cours
Juillet 2006
Responsable de l'information : Monique Marcourt
Réalisation : Frédéric Geraerds (SEGI) - AEE