Programme des cours 2017-2018
ATTENTION : version 2016-2017 de l'engagement pédagogique
ENVT0021-2  
Formation par le terrain : études de cas
Durée :
9h Th, 12h SEM, 48h T. t.
Nombre de crédits :
Master en sciences et gestion de l'environnement, à finalité6
Master en sciences et gestion de l'environnement6
Nom du professeur :
Dorothée Denayer, François Melard, Nathalie Semal, Pierre M. Stassart
Suppléant(s) :
Marie Gérard
Coordinateur(s) :
Pierre M. Stassart
Langue(s) de l'unité d'enseignement :
Langue française
Organisation et évaluation :
Enseignement au deuxième quadrimestre
Unités d'enseignement prérequises et corequises :
Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme
Contenus de l'unité d'enseignement :
Devenir un professionnel de l'environnement exige l'acquisition de multiples compétences: une culture scientifique de base, une capacité à analyser une situation, à proposer des actions en respectant la complexité et la diversité des acteurs, etc. Le séminaire "Formation par le terrain" s'inscrit dans la foulée du cours "Techniques d'investigation qualitative" (essentiellement consacré à la technique de l'entretien semi-directif) et prépare à l'ultime étape du mémoire. Le séminaire "Formation par le terrain" confronte avant tout l'étudiant à un problème de gestion de l'environnement. Il vise à mettre l'étudiant dans une situation la plus proche possible d'une situation professionnelle. 
Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement :
Les objectifs d'apprentissage du séminaire sont les suivants :
1. Maitrise des acquis théoriques du premier quadrimestre:
- Etre capable d'analyser sur un temps court une controverse dans toute sa complexité, c'est-à-dire en dégageant les différentes dimensions interconnectées qui la composent; 
- Utiliser une approche théorique pertinente pour l'analyse des données recueillies parmi les 30 articles du portefeuille de lecture ;
- Formuler une question de recherche.
2. Maîtrise pratique de la méthode d'enquête:
- Capacité à s'approprier rapidement un bref état de la littérature grise pour dégager les enjeux et les acteurs de la controverse (être capable de cartographier les acteurs en présence);
- Capacité à prendre des rendez-vous (par téléphone et/ou mail) avec les acteurs et à gérer collectivement l'organisation du terrain en résidence;
- Se présenter, clarifier les questions d'engagement et de confidentialité, conclure l'entretien, animer un débriefing;
- Prendre note, se plonger dans l'immanence d'un point de vue, observer sans conclure;
- Mener des entretiens collectifs.
3. Analyse et synthèse des résultats 
- Rendre un résumé analytique de la problématique à la fin de la semaine ;
- Rédaction (collective) d'un rapport analytique à destination des encadrants : « rapport d'apprentissage »;
- Rédaction d'un rapport à destination des usagers/acteurs (mise en situation professionnelle) : « rapport acteur - client »

4. Développement des habilités au travail de groupe
- Capacité à mettre en oeuvre collectivement les objectifs 1-2-3 avec une attention particulière pour le 2.
Savoirs et compétences prérequis :
- Technique d'investigation qualitative 
- Portefeuille des fiches de lectures (30 textes)
Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement :
voir organisation
Mode d'enseignement (présentiel ; enseignement à distance) :
Le séminaire « Formation par le terrain » occupe les étudiants pendant trois semaines à temps plein. C'est donc une activité intensive qui demande de la disponibilité et de l'engagement. Ce séminaire se déroule en trois étapes :
Étape 1 : travail préparatoire de connaissance et de prise de contact avec le terrain
- Les étudiants s'approprient le portefeuille de lecture (littérature grise) distribué par les enseignants ;
- Ils dégagent des pistes de questionnements ;
- Ils identifient les acteurs avec lesquels ils prennent rendez-vous et organisent la semaine de terrain.
 Étape 2 : enquête de terrain dans un territoire circonscrit
- Les étudiants réalisent les entretiens (soit par petits groupes, soit par séances plénières), les analysent au fur et à mesure et avec les encadrants en fin de journée;
- A partir de ces données, les étudiants construisent une question de recherche et ses différentes dimensions;
- Les étudiants produisent, en collaboration avec leurs encadrants, un plan détaillé de leur rapport ainsi qu'un planning.
Étape 3 : de retour, les étudiants approfondissent les entretiens et les analyses préliminaires afin de remettre les deux rapports d'évaluation.
Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours :
Les 30 textes des fiches de lectures sont obligatoires. 
Modalités d'évaluation et critères :
L'évaluation du séminaire "Formation par le terrain" repose sur la rédaction de deux documents :
1. La restitution publique (33 %) : les étudiants devront restituer collectivement leur enquête aux acteurs de terrain
- soit par une séance organisée sur place - soit en rédigeant un rapport « public » (destiné aux acteurs rencontrés) - soit en rédigeant un article dans une revue de praticiens, axée sur ce type de controverses à enjeux environnementaux.
2. Le rapport (66 %) : ils devront ensuite rendre un rapport axé « recherche » et évalué en interne par les encadrants.

 
Stage(s) :
Remarques organisationnelles :
La participation au séminaire suppose le déplacement dans un territoire durant une semaine. Pour ceux qui ne bénéficient pas de bourse, participation aux frais d'hébergement et de transport. Prévoir environ 200 euros, pour ceux qui bénéficient d'une bourse, prix coûtant. Le montant est à régler une semaine avant le départ.
Contacts :
Marie Gérard, assistante pédagogique:
mgerard@ulg.ac.be 
063/230.930