Programme des cours 2017-2018
ATTENTION : version 2016-2017 de l'engagement pédagogique
ENVT3018-1  
Mobilité et développement durable
Durée :
12h Th, 12h Pr
Nombre de crédits :
Master en sciences et gestion de l'environnement, à finalité2
Master en sciences et gestion de l'environnement2
Nom du professeur :
Mario Cools
Langue(s) de l'unité d'enseignement :
Langue française
Organisation et évaluation :
Enseignement au deuxième quadrimestre
Unités d'enseignement prérequises et corequises :
Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme
Contenus de l'unité d'enseignement :
La matière du cours sera divisée en trois sections principales. La première présentera les objectifs généralement associés à la notion de « mobilité durable » (lutter contre les pollutions, les encombrements, les dépendances industrialo-techniques, les inégalités sociales) ainsi que ses indicateurs et champs d'application principaux. La seconde développera une réflexion sur le contexte historique, politique et culturel dans lequel cette notion a émergé et se diffuse, réflexion articulée autour, d'une part, du diagnostic de mobilité généralisée et, d'autre part, du postulat de la construction sociale des problèmes environnementaux. La troisième partie passera en revue les différentes pistes de mises en Ĺ“uvre d'une mobilité durable, en insistant moins sur leurs aspects techniques que sur les théories de l'action et du développement qui les soutiennent.
Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement :
Au terme de ce module d'enseignement, l'étudiant(e) aura acquis une vision générale des défis environnementaux propres au secteur du transport, tout autant que de la complexité historique, politique et culturelle des phénomènes contemporains de mobilité. Il/elle sera en mesure, sur des cas concrets, de décrire cette complexité. Ces connaissances seront pour lui/elle des prolégomènes utiles pour développer des expertises réalistes dans son futur contexte professionnel.
Savoirs et compétences prérequis :
Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement :
L'enseignement sera divisé en exposés magistraux, en lectures de textes et en exercices pratiques (études de cas).
Mode d'enseignement (présentiel ; enseignement à distance) :
Présentiel.
Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours :
Les notes de cours seront fournies au cours du module d'enseignement.

Bibliographie générale :

Abidi A., Fialaire J., dir. (2011), Quelle gouvernance au service de la mobilité durable ?, Paris, L'Harmattan.

Adey P. (2010), Mobility, Oxon: Routledge.

Black W.R., Nijkamp P., eds. (2002), Social Change and Sustainable Transport, Bloomington: Indiana University Press.

Bohm S., Jones C., Land C., Paterson M., eds. (2006), Against Automobility, Oxford: Blackwell.

Bourdin A., dir. (2007), Mobilité et écologie urbaine, Paris, Descartes & Cie.

Bu L., Fontanès M., Razemon O. (2010), Les transports, la planète et le citoyen, Paris, Rue de l'Echiquier.

Davenport J., Davenport J.L., eds. (2006), The Ecology of Transportation: Managing Mobility for the Environment, Dordrecht: Springer.

Dupuy G., (1999), La dépendance automobile : symptômes, analyses, diagnostic, traitements, Paris, Anthropos.
Furness Z. (2010), One Less Car. Bicycling and the Politics of Automobility, Philadelphia: Temple University Press.

Geels F.W., Kemp R., Dudley G., Lyons G., eds. (2012), Automobility in Transition? A Socio-Technical Analysis of Sustainable Transport, London: Routledge.

Gössling S., Upham P., eds. (2009), Climate Change and Aviation: Issues, Challenges and Solutions, London: Earthscan.

Hensher D.A., Button K.J., eds. (2003), Handbook of Transport and the Environment, Amsterdam: Elsevier.

Horton D., Rosen P., Cox P., eds. (2007), Cycling and Society, Aldershot: Ashgate.

Journal of Transport Geography (2007), "Transport and Climate Change", 15.

Kaufmann V. (2008), Les paradoxes de la mobilité. Bouger, s'enraciner, Lausanne, Presses polytechniques et universitaires romandes.

Lambert B. (2004), Cyclopolis, ville nouvelle. Contribution à l'histoire de l'écologie politique, Genève, Georg.

Le Breton E. (2005), Bouger pour s'en sortir. Mobilité quotidienne et intégration sociale, Paris, Colin.

Ohnmacht T., Maksim H., Bergman M.M., eds. (2009), Mobilities and Inequality, Surrey: Ashgate.

Redclift M.R., Woodgate G., eds. (2010), The International Handbook of Environmental Sociology, Northampton: Edward Elgar.

Revue internationale des sciences sociales (2003), Numéro spécial « Mobilités durables », 176.

Ryley T., Chapman L., eds. (2012), Transport and Climate Change, Bingley: Emerald.

Sorensen K.H., ed. (1994), The Car and its Environments. The Past, Present and Future of the Motorcar in Europe, Luxembourg: European Commission/COST (COST A4, vol. 2).

Urry J. (2005), Sociologie des mobilités. Une nouvelle frontière pour la sociologie ?, Paris, Colin [2000].

Varlet J., Zembri P. (2010), Atlas des transports. Les paradoxes de la mise en réseau du monde, Paris, Autrement.

VertigO - La revue électronique en sciences de l'environnement (2012), « La mobilité durable », hors-série, 11.

Whitelegg J. (1997), Critical Mass. Transport, Environment and Society in the Twenty-first Century, London: Pluto.

Wolf W. (1996), Car Mania. A Critical History of Transport, London: Pluto.
Modalités d'évaluation et critères :
Pour permettre l'évaluation, il sera demandé un travail écrit individuel ou collectif, présentant une étude de cas, développée dans ses aspects historiques, politiques et sociologiques, et proposant une analyse du système d'acteurs configurant les enjeux environnementaux du cas étudié.
Stage(s) :
Remarques organisationnelles :
Le cours sera donné en 3 périodes de 8h, réparties chacune sur 2 jours consécutifs.
Contacts :
Prof. Pierre LANNOY

Mail : pilannoy@ulb.ac.be
tél. : 02/650.33.54
tél. secrétariat : 02/650.34.51