Programme des cours 2017-2018
ATTENTION : version 2016-2017 de l'engagement pédagogique
ENVT3026-1  
Etudes sociales des sciences et des techniques
Durée :
12h Th, 24h SEM
Nombre de crédits :
Master en agroécologie, à finalité4
Master en sciences et gestion de l'environnement, à finalité4
Master en sciences et gestion de l'environnement4
Nom du professeur :
François Melard
Suppléant(s) :
Marie Gérard
Langue(s) de l'unité d'enseignement :
Langue française
Organisation et évaluation :
Enseignement au premier quadrimestre, examen en janvier
Unités d'enseignement prérequises et corequises :
Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme
Contenus de l'unité d'enseignement :
Les controverses environnementales contemporaines sont d'une nature complexe : elles font intervenir de multiples dimensions - scientifiques, techniques, sociales, culturelles, etc. - étroitement imbriquées les unes dans les autres. Le cours d'études sociales des sciences et des techniques permettra aux étudiants de déchiffrer ces controverses environnementales en respectant leur complexité, c'est-à-dire en prenant en compte les différents aspects (scientifiques et sociaux) du problème et en montrant leur interdépendance. Le cours s'organisera à travers différentes thématiques. Dans un premier temps, on s'interrogera sur ce qu'est la science (il sera question de la singularité des sciences de laboratoire, de la diversité des pratiques scientifiques, de l'importance des controverses dans et hors du laboratoire et du rôle des profanes). Dans la foulée de cette réflexion sur la nature de l'activité scientifique, le cours s'intéressera de plus près à la théorie de l'acteur-réseau (ANT) dont le vocabulaire (controverses, boîte noire, humains et non-humains, hétérogénéité des acteurs, etc.) aura déjà été partiellement défriché dans les premières séances. La place des êtres vivants (et en particulier des animaux) sera interrogée dans un troisième temps qui clôturera le programme. 
Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement :
Les étudiants seront capables de déchiffrer une controverse environnementale sans en masquer la complexité, en la dépliant dans ses multiples dimensions interconnectées. Par ailleurs, ils s'approprieront des réflexions théoriques sur l'activité scientifique et son inscription dans la société et se doteront d'outils d'analyse des controverses environnementales, notamment la théorie de l'acteur-réseau. Enfin, ils seront capables de lire un article scientifique et d'en restituer clairement et distinctement le contenu. 
Savoirs et compétences prérequis :
Aucun
Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement :
Le cours s'appuie sur une série de textes qui seront abordés en classe. Les articles faisant l'objet d'une fiche de lecture devront impérativement être lus préalablement a la séance de cours correspondante.
Mode d'enseignement (présentiel ; enseignement à distance) :
Le cours alternera des séances ex cathedra, des séances de lecture en classe, des exposés des étudiants et des discussions collectives. Le cours sera donné en présentiel.
Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours :
Textes issus des « fiches de lectures » ; lectures en classe.
Modalités d'évaluation et critères :
L'évaluation aura lieu en janvier sur la base d'un examen oral.
Stage(s) :
Remarques organisationnelles :
La participation active des étudiants est nécessaire pour la poursuite du cours puisque celui-ci repose sur leur présentation et la discussion collective qui s'en suit.
Contacts :
Mlle Marie Gérard : assistante pédagogique en charge du cours.
Tél : 063/230930
Email : mgerard@ulg.ac.be