Programme des cours 2016-2017
SOCI0111-1  
Sociologie de la critique sociale
Durée :
45h Th
Nombre de crédits :
Master en sociologie, à finalité6
Master en sciences du travail, à finalité3
Master en sociologie et anthropologie6
Master en sciences du travail3
Nom du professeur :
Mohamed Nachi
Langue(s) de l'unité d'enseignement :
Langue française
Organisation et évaluation :
Enseignement au premier quadrimestre, examen en janvier
Unités d'enseignement prérequises et corequises :
Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme
Contenus de l'unité d'enseignement :
Critique sociale et émancipation
La critique sociale vise-t-elle l'émancipation ? À l'inverse, l'émancipation est-elle une condition pour le développement de la critique sociale ? Quels sont, en définitive, les liens entre critique sociale et émancipation ?
Pour répondre à ces questions, il convient d'expliciter ce qu'il faut entendre par « critique sociale » et par « émancipation », c'est-à-dire déconstruire les deux concepts pour saisir leurs différentes significations.
Ainsi, ce cours sera d'abord l'occasion de revenir sur les conditions de possibilité de la critique sociale et sur les enjeux des luttes pour l'émancipation. On s'interrogera notamment sur les justifications et les appuis normatifs de la critique sociale et sur les pratiques d'émancipation.
A l'heure de la mondialisation néolibérale qui génère davantage d'inégalités, d'exclusion, d'injustices sociales, etc., il est important d'appréhender les modes de résistances culturelles, les alternatives économiques et politiques en analysant les formes des luttes pour l'émancipation.
Par ailleurs, l'une des ambitions de ce cours est de réfléchir à la construction d'une problématique nouvelle en sciences sociales pour l'étude de la question de l'émancipation dans un monde globalisé. Son objectif sera la construction d'un cadre d'analyse permettant de comprendre la teneur et les enjeux des nouvelles formes de résistances et d'émancipation ainsi que les mutations économiques et politiques qu'elles sont censées engendrer.
 
Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement :
Partant des concepts de critique sociale et d'émancipation, le cours vise à initier une réflexion sociologique comparative sur la variété des formes de critique sociale et les enjeux de l'émancipation aussi bien dans les sociétés occidentales que non-occidentales. Se présentant sous la forme d'un séminaire, le cours doit aussi aider les étudiants à développer leur esprit d'analyse critique, à la fois pour la préparation des exposés et pour créer une dynamique collective d'échanges et de discussions.
Savoirs et compétences prérequis :
Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement :
Mode d'enseignement (présentiel ; enseignement à distance) :
Enseignement interactif. Les premières séances consacrées à une présentation générale de la problématique par l'enseignant. Ensuite, exposés des étudiants (éventuellement préparés en groupe) suivis d'une discussion. Une participation active des étudiants est donc nécessaire.
Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours :
Une bibliographie, des textes scientifiques et des documents seront remis aux étudiants. Une liste des thèmes des exposés sera également fournie à la première séance, mais les étudiants auront la possibilité de proposer d'autres sujets, à condition qu'ils soient en rapport direct avec la problématique du cours. Le programme des exposés sera établi en collaboration avec les étudiants dès la première séance.
Lors de chaque séance, les étudiants chargés de préparer un exposé devront fournir une version écrite de leur texte au professeur et aux autres étudiants.
Modalités d'évaluation et critères :
- Exposé : 1/3 de la cote
- Examen final oral : 2/3 de la cote
Stage(s) :
Remarques organisationnelles :
Contacts :
Enseignant: M. NACHI - tél : +32 4 3663607 - B.31 - bureau 0/48 - email : m.nachi@ulg.ac.be Secrétariat: Mme M. SALERNO - Tél.: 04/366.31.61