Programme des cours 2016-2017
PHIL0003-1  
Introduction à la philosophie
Durée :
45h Th
Nombre de crédits :
Bachelier en langues et lettres anciennes, orientation classiques3
Bachelier en langues et lettres modernes, orientation germaniques6
Bachelier en histoire de l'art et archéologie, orientation générale3
Bachelier en histoire4
Bachelier en langues et lettres modernes, orientation générale6
Bachelier en histoire de l'art et archéologie, orientation musicologie3
Bachelier en langues et lettres anciennes, orientation orientales4
Bachelier en langues et lettres françaises et romanes, orientation générale4
Nom du professeur :
Julien Pieron
Langue(s) de l'unité d'enseignement :
Langue française
Organisation et évaluation :
Enseignement au premier quadrimestre, examen en janvier
Unités d'enseignement prérequises et corequises :
Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme
Contenus de l'unité d'enseignement :
Le cours propose une série d'incursions dans l'histoire et les grands textes de la philosophie occidentale, depuis l'antiquité jusqu'à l'époque la plus contemporaine.
 
Les deux particularités de ce cours introductif sont l'insistance sur les textes (1), et le choix d'un fil conducteur non-chronologique (2).
 
1) Le cours accorde une grande importance à la lecture des textes de la tradition, qui (plus que des images de la moustache de Nietzsche ou de la calvitie de Socrate) constituent l'une des meilleures illustrations de ce qu'est le travail philosophique.
La lecture des grands textes est aussi l'occasion d'autant de rencontres, à la fois intellectuelles et sensibles, avec des styles de pensée chaque fois singuliers.
Dans cette perspective, certaines leçons seront illustrées par de brefs extraits de textes philosophiques ; d'autres seront entièrement construites sur la lecture suivie et le commentaire d'une page choisie.
Cette démarche est également motivée par le désir de développer chez les étudiants - par l'exemple et l'exercice - les capacités de lecture, et plus précisément les capacités de lecture philosophique (cf. activités d'apprentissage).
 
2) A l'exception de quelques séances introductives destinées à brosser un tableau schématique de l'histoire de la philosophie occidentale, le cours ne progresse pas suivant un ordre chronologique, mais tente plutôt de partir de l'époque contemporaine, et d'interroger le passé en fonction des problèmes du présent.
On pourra ainsi croiser la théorie platonicienne des Idées en discutant les enjeux du Maître ignorant de Jacques Rancière, ou découvrir la théorie marxienne de la valeur et du fétichisme à la faveur d'une discussion des thèses de Bruno Latour sur les modernes et leurs « faitiches ».
Le choix de ce style d'exposition sera thématisé et argumenté au sein du cours, à partir d'un embryon de réflexion philosophique sur l'histoire et l'écriture de l'histoire (on se référera notamment aux textes de Bergson et de Walter Benjamin).
Le but de cette démarche est aussi de donner un premier aperçu sur les procédés de création conceptuelle - par exemple le procédé de reprise et transformation, par insertion dans un nouveau cadre problématique et systématique, de concepts issus d'un passé plus ou moins lointain. Par là, on voudrait indiquer qu'en philosophie le passé n'est jamais véritablement passé, mais constitue une réserve pour des créations futures.
 
Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement :
Grâce à ce cours, vous vous familiariserez avec les grands textes et les grands auteurs de la philosophie occidentale, de l'antiquité à nos jours, ainsi qu'avec les problèmes et concepts fondamentaux de la tradition philosophique.
 
Au terme de ce cours :
-vous aurez acquis une vue panoramique sur l'histoire de la philosophie occidentale : vous serez capables d'y situer une série de problèmes, d'auteurs, et de théories philosophiques ;
-vous aurez également pris connaissance de quelques auteurs et problèmes philosophiques directement contemporains ;
-vous serez capables de comprendre et de manipuler un vocabulaire philosophique de base (ontologie, épistémologie, téléologie, être, Idée, catégorie, monade, transcendantal, dialectique, performatif, etc.), dont la possession pourra faciliter votre exploration personnelle de la littérature philosophique ;
-vous aurez acquis, par l'exercice, les rudiments d'une capacité de lecture philosophique (lecture de textes philosophiques, mais aussi lecture philosophique de textes non-philosophiques, ou pas immédiatement philosophiques), qu'il ne tiendra qu'à vous de développer au-delà du cours ;
-vous aurez exercé et développé, via la rédaction d'un rapport de lecture, vos capacités d'écriture sous contraintes formelles ;
-vous serez en mesure de commencer à répondre, de façon autre que purement formelle, à la question « qu'est-ce que la philosophie ? ».

 
Savoirs et compétences prérequis :
Une bonne connaissance de la langue française est requise.
Il est donc vivement conseillé aux étudiants incertains de s'adresser aux assistants pédagogiques mis à disposition par leurs départements respectifs pour pallier aux éventuelles faiblesses.
 
La curiosité intellectuelle, le goût et l'exercice quotidien de la lecture sont également les bienvenus (cf. activités d'apprentissage).
Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement :
Cours magistral.
La présence (attentive) au cours et la prise de notes sont essentielles, dans la mesure où il n'y a pas de syllabus, et où la matière d'examen est constituée de ce qui est dit au cours.
J'encourage les étudiants à ne pas attendre la fin de l'heure pour poser des questions de compréhension.
J'invite les étudiants à relire et à retravailler leurs notes à domicile chaque semaine, et à m'adresser des questions par e-mail si certaines articulations ne sont pas bien saisies. (Formuler clairement une question par écrit est déjà en soi une bonne préparation à l'examen.)
 
Une part non négligeable du cours est consacrée à la lecture et au commentaire d'extraits de textes philosophiques.
Les textes lus au cours sont ensuite mis à disposition des étudiants sur MyULg, dans la rubrique « Supports de cours ».
La relecture de ces textes à domicile est obligatoire.
 
Une série de textes complémentaires seront mis à disposition des étudiants sur MyULg en cours d'année.
Ces textes peuvent apporter un complément d'information sur des développements du cours, offrir un prolongement littéraire de certaines idées philosophiques, ou encore faire écho à l'actualité philosophique et/ou à des questions posées par les étudiants.
De la sorte, une petite anthologie électronique s'élaborera en cours d'année.
La lecture de ces textes complémentaires est facultative.
Les étudiants sont néanmoins invités à y jeter un petit coup d'œil en fonction de leurs centres d'intérêts.
 
J'insiste sur le fait que pour les étudiants d'une faculté de Philosophie et Lettres, la lecture doit être envisagée comme un métier et comme une pratique quotidienne.
Or il ne suffit pas d'être alphabétisé pour savoir lire - a fortiori pour savoir lire philosophiquement : comme tout métier, la lecture est quelque chose qui s'apprend, mais qui ne s'apprend vraiment qu'en s'exerçant.
Pour exercer leurs capacités de lecture philosophique, j'invite donc les étudiants à prendre le temps de se confronter à des textes philosophiques (ceux que je propose à titre obligatoire ou facultatif, ou bien d'autres), mais aussi à tenter d'exercer un regard philosophique sur les textes non-philosophiques (littéraires ou scientifiques par ex.) qu'ils auront l'occasion de croiser en dehors du cours.
Mode d'enseignement (présentiel ; enseignement à distance) :
Présentiel.
Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours :
Lecture obligatoire : un texte au choix dans la liste suivante.
(NB : Les étudiants sont priés de travailler à partir des éditions ici recommandées.)
-Platon, Le Banquet, Présentation et traduction par Luc Brisson, Paris, GF-Flammarion.
-Aristote, Métaphysique [Livre A], Présentation et traduction par Marie-Paule Duminil et Annick Jaulin, Paris, GF-Flammarion.
-R. Descartes, Discours de la méthode, Présentation et dossier par Laurence Renault, Paris, GF-Flammarion.
-J.-J. Rousseau, Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes [Préface, Discours, Première partie, Seconde partie], Présentation par Blaise Bachofen et Bruno Bernardi, Paris, GF-Flammarion.
-D. Hume, Enquête sur l'entendement humain [Sections I à IX], Traduction par André Leroy, Présentation par Michelle Beyssade, Paris, GF-Flammarion.
-E. Kant, Prolégomènes à toute métaphysique future [Préface, §§1-5], Traduit par L. Guillermit, Paris, Vrin, « Bibliothèque des textes philosophiques ».
-F. Nietzsche, La Généalogie de la morale [Troisième dissertation : Que signifient les idéaux ascétiques ?], Introduction, traduction et notes par Patrick Wotling, Paris, Le Livre de Poche, « Les classiques de la philosophie ».
-H. Bergson, Le rire, Edition critique dirigée par Frédéric Worms. Volume édité par Guillaume Sibertin-Blanc, Paris, PUF, « Quadrige ».
-W. Benjamin, « Sur quelques thèmes baudelairiens » dans Œuvres - Tome III, Traduit de l'allemand par Maurice de Gandillac, Rainer Rochlitz et Pierre Rusch, Paris, Gallimard, « Folio essais ».
-M. Foucault, L'ordre du discours (Leçon inaugurale au Collège de France prononcée le 2 décembre 1970), Paris, Gallimard.



Notes de cours:
Il n'y a pas de syllabus. La matière d'examen est constituée de ce qui est dit au cours.
 
Modalités d'évaluation et critères :
Examen écrit (75% de la note finale) + rapport de lecture (25% de la note finale).
 
- L'examen écrit évaluera la capacité des étudiants à réexposer le contenu et l'articulation d'une pensée philosophique, à reconstruire les problèmes auxquels elle répond, et à en définir les concepts fondamentaux. Les étudiants seront aussi amenés à expliquer et commenter un bref extrait de texte philosophique.
 
Au terme du quadrimestre, une liste d'environ 50 questions sera établie sur base de la matière effectivement vue au cours. Cette liste sera communiquée et discutée durant la semaine de révision. (J'invite les étudiants à préparer activement cette semaine de révision en relisant leurs notes de cours, en s'assurant que toutes les questions sont bien comprises, et en m'indiquant les ambiguïtés éventuelles qui pourraient subsister dans leurs formulations. Je n'hésiterai pas à les rectifier en conséquence.)
Les questions d'examen des trois sessions seront ensuite pêchées dans cette liste, qui doit donc guider l'étude et le travail de préparation à l'examen. Il n'est absolument pas exclu qu'une même question ressurgisse lors de plusieurs sessions successives.
 
La maîtrise de la langue française est une condition nécessaire à la réussite de l'examen écrit. J'attends en effet des réponses construites (des phrases, non des accumulations de mots-clés ou de flèches) et logiquement articulées. J'attends aussi que les étudiants prennent la peine de définir ou d'expliquer succinctement les concepts ou le contexte problématique qui donneront sens et pertinence à la question posée et à leur réponse.
 
- Le rapport de lecture sera consacré à la présentation d'un opuscule choisi dans la liste de lecture proposée plus haut. La liste détaillée et les consignes de rédaction du rapport seront exposées et commentées en début d'année. Un document récapitulatif sera disponible sur MyULg, dans la rubrique « Supports de cours ».
Les étudiants sont priés de respecter scrupuleusement ces consignes, tant sur le plan du fond que de la forme.
Il est important que les étudiants se procurent et lisent les textes dans les éditions conseillées (qui sont, dans la plupart des cas, des éditions scientifiques destinées à un public universitaire de premier cycle), en essayant de tirer profit de l'introduction, des notes et de l'appareil critique.
 
Une bonne maîtrise de la langue française est également une condition nécessaire à la réussite du rapport de lecture : ce rapport est non seulement un travail de lecture, mais aussi un exercice d'écriture sous contraintes formelles.
La clarté, la fluidité, la précision et la concision sont autant de qualités requises pour la réalisation d'un bon rapport. Ces qualités ne sont pas nécessairement données d'emblée, mais peuvent être conquises dans des réécritures successives. Les étudiants sont donc invités à ne pas commencer le travail à la dernière minute.
 
Les étudiants qui repassent l'examen écrit en deuxième ou troisième session ne sont pas obligés de rendre un nouveau rapport de lecture, pourvu qu'ils en aient déposé un en première session. Les étudiants peuvent toutefois tenter d'améliorer leur note en retravaillant leur premier rapport d'après mes suggestions, ou en rédigeant un nouveau rapport à partir d'un autre ouvrage. En cas de rédactions successives, je comparerai les notes des différentes sessions, et retiendrai systématiquement la plus favorable à l'étudiant.
 
NB : Les étudiants qui souhaitent simplement conserver la note d'un rapport présenté antérieurement sont priés de ne pas me rendre un exemplaire papier identique à celui d'une session précédente, mais d'indiquer simplement sur leur copie d'examen « rapport de lecture déjà rendu lors de la session de... », en précisant la session (janvier/juin/septembre) et l'année.
Stage(s) :
Remarques organisationnelles :
Le cours se donne au premier quadrimestre uniquement, à raison de deux séances par semaine :
-une première séance le mardi de 10h30 à 12h00 au Grand Physique
-une seconde séance le vendredi de 8h30 à 10h00 à la salle Wilmotte.
 
La présence aux deux séances hebdomadaires est très vivement souhaitée.
 
First class meeting : vendredi 23 septembre 2016.
Reprise du cours : vendredi 30 septembre 2016.
 
 
Permanence
Je n'organise pas de permanence régulière. J'invite les étudiants qui souhaitent poser des questions sur le cours ou l'examen à venir me trouver en fin de leçon. Nous pouvons également convenir d'un rendez-vous à mon bureau.
 
 
Courriel
Les étudiants qui le souhaitent peuvent m'adresser des questions par e-mail.
En règle générale, je ne réponds pas aux questions de contenu par écrit mais oralement, soit au début du cours suivant (si le point est d'intérêt général), soit lors d'un rendez-vous dont la date est fixée avec l'étudiant.
Je souhaite que les étudiants m'écrivent via leur adresse ULg, en se pliant aux règles élémentaires de politesse.
Si vous n'obtenez pas de réponse à un mail dans la semaine, n'hésitez surtout pas à me le renvoyer tel quel. (Il n'est pas impossible qu'un mail s'égare ou se noie dans la masse, merci donc de frapper sur le clou !)
 
Contacts :
Enseignant :
Julien Pieron
Département de philosophie
Place du XX Août, 7 (bât. A1, 2e étage)
4000 Liège
julien.pieron@ulg.ac.be
 
Secrétariat :
Delphine Vanneste
Tél. +32 4 366 55 99