Programme des cours 2017-2018
AESS0248-1  
Eléments de sociologie de l'éducation
Durée :
10h Th
Nombre de crédits :
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Master en sciences économiques, orientation générale, à finalité1
Master en sciences de gestion, à finalité1
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Master en anthropologie, à finalité1
Master en sociologie, à finalité1
Master en sciences de la motricité, orientation éducation physique, à finalité1
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Master en histoire, à finalité1
Master en langues et lettres anciennes, orientation classiques, à finalité1
Master en langues et lettres françaises et romanes, orientation français langue étrangère, à finalité1
Master en langues et lettres modernes, orientation germaniques, à finalité1
Master en histoire de l'art et archéologie, orientation générale, à finalité1
Master en langues et lettres modernes, orientation générale, à finalité1
Master en philosophie, à finalité1
Master en langues et lettres françaises et romanes, orientation générale, à finalité1
Master en arts du spectacle, à finalité1
Master en traduction, à finalité1
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Master en biochimie et biologie moléculaire et cellulaire, à finalité 1
Master en biologie des organismes et écologie, à finalité 1
Master en sciences chimiques, à finalité1
Master en sciences géographiques, orientation générale, à finalité1
Master en sciences mathématiques, à finalité1
Master en sciences physiques, à finalité1
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur1
Nom du professeur :
Jean-François Guillaume
Langue(s) de l'unité d'enseignement :
Langue française
Organisation et évaluation :
Enseignement au deuxième quadrimestre
Unités d'enseignement prérequises et corequises :
Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme
Contenus de l'unité d'enseignement :
Le cours d'Eléments de sociologie de l'éducation a pour objectif de doter le futur enseignant des compétences requises pour un règlement éducatif des situations conflictuelles ou des incidents survenus avec des élèves en classe ou à l'école.
Cet objectif requiert de la part du futur enseignant une capacité à adopter un regard critique sur le fonctionnement du système scolaire, à prendre de la hauteur et à se détacher de ses convictions et représentations initiales du métier.
La démarche s'appuiera sur un syllabus construit au départ de l'exploitation de comptes-rendus d'observations, de péripéties ou de situations conflictuelles vécues en milieu scolaire par des enseignants en fonction et/ou par des stagiaires de l'AESS. Chaque récit est suivi de questions et d'éléments théoriques permettant une prise de distance analytique.
La démarche d'analyse prendra appui sur des notions sociologiques et sur des principes fondamentaux de droit.
L'intention n'est pas de transmettre des recettes pédagogiques, des « trucs » ou des « ficelles » qui permettraient de « gérer » le groupe-classe ou d'affronter des situations délicates. Chaque étudiant devra par contre être capable d'identifier ce qui, dans les situations présentées, pose problème, de formuler ce problème et d'envisager des modalités de résolution adéquates (c'est-à-dire conformes au prescrit légal et à la mission d'éducation citoyenne dont l'école obligatoire a été investie en 1997).
Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement :
A l'issue des différentes séances de cours et des travaux personnels demandés, l'étudiant doit être capable d'analyser un compte-rendu inédit d'un incident survenu à l'école entre un enseignant et un élève, ou entre un stagiaire et un élève, ou entre deux (ou plusieurs élèves).
Ce qui suppose d'être capable :
  • d'extraire des faits d'un compte-rendu rédigé par un enseignant en fonction ou un stagiaire de l'AESS ;
  • d'identifier ce qui pose problème dans le déroulement des faits ;
  • d'identifier ce qui pose problème dans la résolution du conflit ou de l'incident ;
  • de suggérer une résolution du conflit ou de l'incident qui soit conforme au prescrit légal et à la mission d'éducation citoyenne.
Savoirs et compétences prérequis :
Connaissance des mécanismes institutionnels du système scolaire belge (cfr Analyse de l'institution scolaire et politiques éducatives). Maîtrise de la langue française.
Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement :
Résolution collective de problèmes présentés dans le support de cours.
Résolution individuelle de problèmes présentés dans le support de cours (5 problèmes constituant la base d'évaluations formatives).
Transmission via MyULg d'un feedback collectif après correction des réponses individuelles à chacun des cinq problèmes posés.
Interrogation facultative dispensatoire, avec transmission d'un feedback collectif après correction des copies.
Entretiens individuels à la demande (avant et après les épreuves d'évaluation).
Mode d'enseignement (présentiel ; enseignement à distance) :
Présence au cours souhaitable, compte tenu de la démarche d'apprentissage mise en oeuvre.
Le support de cours contient de nombreux exercices qui peuvent être exploités en-dehors des séances en présentiel.
Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours :
Un support de cours est mis à disposition en version papier (disponible aux Editions de l'Université de Liège) et en version électronique (transmise via MyULg).
Les synthèses collectives rédigées après correction des exercices individuels sont transmises en version électronique. Elles ont pour objectif d'aider chaque étudiant à s'approprier les démarches et les contenus essentiels dans le cadre d'une éducation à la citoyenneté dans la résolution d'incidents scolaires.
Modalités d'évaluation et critères :
La prestation de chaque étudiant sera évaluée sur base d'une note de 150 pts répartis comme suit.
Sur 30 pts : avoir rédigé les travaux demandés durant les séances du cours, à savoir : un premier travail personnel transmis via MyULg et le récit d'un incident scolaire (5 pts) ; les cinq évaluations formatives figurant dans le support de cours (5x5pts).
Les points seront acquis pour l'étudiant qui aura réalisé les travaux et les aura remis endéans les délais annoncés et en suivant les consignes annoncées.
Sur 120 pts : un examen écrit, à livre ouvert. Il s'agira, au départ de brefs comptes-rendus de situations scolaires, de dégager des faits, d'identifier les infractions éventuellement commises et leur auteur, de qualifier ces infractions, d'envisager de façon critique la manière dont le problème a été résolu et, dans le cas où cette réponse ne paraitrait pas adéquate, de suggérer une démarche plus opportune.
Une interrogation facultative dispensatoire sera organisée à l'issue des séances du cours de Sociologie de l'éducation (date à préciser). Les étudiants ayant obtenu une note égale ou supérieure à 10/20 seront dispensés d'une partie de l'examen écrit. Leur examen ne comportera qu'une seule question, au lieu de quatre questions pour les étudiants qui ne bénéficient pas d'une dispense.
 Pour être réussie, la réponse au problème posé doit :
  • être exempte d'affirmations qui vont à l'encontre du prescrit légal et des règles qui seront dégagées durant les séances du cours de Sociologie de l'éducation ;
  • mentionner les fautes majeures commises par l'un ou plusieurs des protagonistes de la situation relatée ;
  • préciser un mode de résolution de l'incident qui soit conforme aux principes dégagés durant les séances de cours.
Si l'un de ces trois éléments n'était pas rencontré, la réponse est sanctionnée d'une insuffisance grave. Si deux des questions posées à l'interrogation dispensatoire et à l'examen écrit sont sanctionnées d'une insuffisance grave, la prestation globale sera elle aussi sanctionnée d'une insuffisance grave.
La qualité de la réponse sera appréciée sur la base de l'exactitude et la précision du contenu juridique et sociologique (les notions utilisées seront correctement appréhendées et définies) ; de l'intégration des différentes notions utilisées dans une analyse globale (l'évaluation sera plus favorable si l'étudiant a procédé à une articulation des différentes notions, plutôt qu'à une succession de constats sans lien apparent) ; de la finesse et l'originalité de l'analyse présentée.
Si l'examen est sanctionné d'une insuffisance grave (une note égale ou inférieure à 7/20), les travaux personnels ne seront pas pris en considération dans la note finale. Bénéficieront des 30 pts accordés pour les travaux personnels, les étudiants ayant obtenu une note supérieure à 7/20 à l'examen.
La note obtenue sur une base de 150 pts sera ensuite traduite en une note portant sur 20 pts.
Stage(s) :
Remarques organisationnelles :
Contacts :
Jean-François GUILLAUME 04/366.35.03 Jean-Francois.Guillaume@ulg.ac.be Bureau 1.90, Bâtiment B31 (Faculté de Droit, Sart Tilman)